L' homme est un pont entre la lumière et la matière.



La fameuse équation d'Einstein souligne que l'énergie a la dimension du produit d'une masse par le carré d'une vitesse, celle de la lumière. Dans sa théorie de la mécanique quantique, Louis de Broglie va plus loin en montrant qu'à l'image de la lumière, l'énergie a une double nature, corpusculaire et vibratoire (dont la traduction philosophique pourrait être la suivante, du moins dans le formalisme du Nietsche de "La naissance de la tragédie antique") :



Corpusculaire (photons), c'est le monde d'Apollon (Phaeton), dieu grec de la lumière et de l'architecture, de la géométrie, des formes, des arts plastiques et de la raison,


Vibratoire (ondes), c'est le monde invisible et obscur des pulsions, mais aussi des harmonies musicales,
c'est le monde de Dionysos, dieu grec de la musique.